Capture d’écran 2020-11-24 à 12.01.21.png

La compagnie TOTEM Récidive

La compagnie TOTEM Récidive, aujourd'hui dirigée par Loris REYNAERT et Thomas BOUYOU, a été fondée en 2015 aux côtés de Christine TZERKEZOS-GUERIN. En six ans, la compagnie est à l’origine de cinq créations professionnelles et est subventionnée par plusieurs institutions.Elle s’élabore autour de la pluralité de ses esthétiques en mettant toujours l’accent sur la multiplicité de ses outils et vecteurs.

Le travail de la compagnie s’articule autour de la rencontre de thématiques actuelles, parfois quotidiennes, toujours politiques et d’univers esthétiques variés. Parler de thématiques sociétales actuelles nous semble primordial. Le théâtre par le décalage qu’amène tous ses artifices offre au spectateur un regard dont l’angle semble comme décalé du réel. C’est pour mieux l’observer. Le temps du spectacle est une fenêtre de réflexion, une occasion de remise en question, d’observation du monde et de déconstruction. Le théâtre que nous défendons, celui que nous essayons d’avoir à coeur de transmettre, aussi, se doit d’essayer de parler au plus grand nombre et d’aborder des thèmes forts, qui parlent à tou.te.s.

Utiliser le théâtre pour se retrouver et penser ensemble.

C’est pourquoi les spectacles de la compagnie partent de réalités concrètes, parlent du monde d’aujourd’hui, avec sa propre langue, et en restituent une image, tantôt déformée, tantôt exagérée en utilisant tous les outils que permet le travail de plateau.

La compagnie s’efforce de faire se rencontrer des artistes d’univers et de disciplines différentes, d’utiliser des codes et des outils toujours nouveaux pour tordre le réel et en montrer les noeuds. Ainsi la compagnie a à coeur de conserver le spectaculaire du spectacle vivant et croise théâtre, danse, vidéo, performance et musique.

Soucieuse et animée par le désir d’amener la culture où elle aurait véritablement vocation à être vectrice de rencontres et d’éducation, la compagnie TOTEM Récidive s’est relocalisée en mars 2021 dans le département du Lot afin d’y promouvoir un accès à la culture pour tou.te.s dans le milieu rural en se plaçant au carrefour art/création/éducation.
Engagée dans une démarche de transmission, la compagnie mène depuis sa création de nombreux travaux d’éducation artistique et culturelle et d’ateliers au sein de différents établissements (scolaires, hospitaliers, de loisir…).


Et les lions gueulent la mort ouverte, la dernière pièce de Thomas Bouyou sera à l’Arsenic à Gindou la saison prochaine. Pour la prochaine création de la compagnie TOTEM Récidive Take care, sur le rapport au soin et le fonctionnement du système de santé, la compagnie affirmera plus largement ses champs de recherche et d’action. Entre des temps d’immersions dans les établissements de santé, des actions de médiations, des ateliers de transmission, une recherche documentaire dense et des collectes de paroles, émergera une création politique, terriblement actuelle, fidèle aux esthétiques et à la poésie travaillées par la compagnie.

www.totemrecidive.fr

 
27067532_935387916643353_7709074345593583127_n.jpg

L'Inverso Collectif

L’Inverso Collectif est fondé en 2018 par Claire Besuelle et Pauline Rousseau Dewambrechies. Une comédienne et une metteuse en scène, rapidement rejointes par d’autres artistes, pour des créations qui s’écrivent collectivement, et empruntent autant aux codes du théâtre qu’à ceux de la danse ou de la performance.
Implanté en Nouvelle Aquitaine et soutenu par l’OARA, le Collectif est compagnie associée du Collectif 12 à Mantes-la-Jolie depuis 2021.
La première création du collectif, Battre le silence, s’est écrite à partir des archives de l’épidémie de sida. Lauréat du prix Beaumarchais-SACD d’aide à l’écriture de la mise en scène (2018), la pièce s’est créée au fil d’improvisations depuis une vaste base documentaire : films, livres, archives, essais, romans, etc. Le spectacle oscille ainsi entre fiction dramatique et moments plus performatifs, voire chorégraphiques. La question des identités minoritaires et queer traversent Battre le silence, et c’est un chantier qui se poursuit avec la deuxième création du collectif, Regarde ! pour laquelle l’équipe s’est attelée à la notion de regard dans ses aspects les plus concrets (la perception) comme les plus métaphoriques ou symboliques (l’identité, la stigmatisation). Regarde ! est coproduit par l’OARA et le Collectif 12, et sera créé en au printemps 2023 à la Scène Nationale de Brive-Tulles.
L’Inverso développe avec ces deux premières créations un processus de création qui part de l’enquête, depuis des questions très vastes, en amassant des matériaux nombreux et très divers. Dans ce débordement, chacun·e sélectionne, agence et compose, à son endroit, des propositions scéniques, terreau commun à partir duquel s’écrit le spectacle. Le collectif mène également toute une série d’actions autour des thématiques de ses spectacles : ateliers de jeu et de création, d’écriture et de dramaturgie, mais aussi conférences, débats et discussions.

www.linverso.com